Aléatoire

Menu

Pour recevoir les prochains articles

Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir les prochains articles (un email contenant un lien de confirmation vous sera envoyé, nécessaire pour lutter contre le spam) :

40 idées pour augmenter le trafic de son site

Comment augmenter le trafic de son site internet
Dans cet article je vais lister quelques dizaines de solutions qui peuvent permettre d'augmenter le trafic de son site internet. Nous allons voir qu'il existe de nombreuses solutions pour obtenir davantage de trafic et ce sur n'importe quel type de site, que ce soit un blog, une boutique en ligne, ou autres..

Pour la rédaction de cet article j'ai décidé d'aborder chaque canal de trafic (sur Analytics : Social, Referral, Direct et Organic) séparément pour essayer de faire un post le plus complet possible et de manière plus ou moins ordonnée.


Augmenter son trafic avec les réseaux sociaux

Augmenter le trafic de son site grâce aux réseaux sociaux

Pour commencer on va s'attaquer aux réseaux sociaux, et voir les différentes solutions que l'on a pour faire en sorte qu'ils envoient du trafic sur notre site web.

1- Se créer un profil / une page sur Facebook, Google+, Twitter, Linkedin...


... et autres réseaux sociaux potentiellement intéressants pour votre site.

Bon ok j'avoue, cette idée là je ne suis pas aller la chercher bien loin.

Disons que créer une page / un profil pour son site web sur les principaux réseaux sociaux et bien c'est un peu la base, donc si vous ne l'avez pas déjà fait... il faut le faire. Ça permet d'obtenir du trafic de la part des réseaux sociaux, d'influencer positivement le référencement d'un site internet, de fournir un outil de suivi aux visiteurs, etc etc...

En règle général on favorise Facebook, Twitter et Google+.

On peut également se créer un profil sur LinkedIn, le fameux réseau social pour les professionnels. Instagram fait également beaucoup de bruit en ce moment, si on a tendance à partager beaucoup de photo ce réseau social peut être intéressant.

Il existe des dizaines d'autres réseaux sociaux intéressants. Mais faire une liste ici rendrait l'article beaucoup trop long. Donc si vous souhaitez découvrir davantage de réseaux sociaux je vous invite à lire un article du blog Webmarketing Conseil : Quel réseau social choisir pour mon entreprise ?.

2- Être actif sur les pages / profils


Là aussi c'est tout bête, pour espérer attirer un peu (voir beaucoup) de trafic supplémentaire sur son site, ou faire revenir des lecteurs qui ce sont abonnés, depuis les réseaux sociaux il faut être un minimum actif sur ses pages.

Après, il y a actif et actif hein.

Il y a ceux (un peu comme moi) qui se contentent uniquement de partager leurs articles quand il y a du nouveau et qui obtiennent donc des résultats merdiques plutôt moyens... donc à la hauteur de leurs efforts.

Et à coté de ça il y a ceux qui sont hyper actifs, qui animent réellement leurs profiles/pages sur les réseaux sociaux et qui encouragent les abonnés à participer. Et bien entendu ces gens obtiennent des meilleurs résultats, à condition évidemment de ne pas tomber le spam ce qui peut arriver vite.

Après voila, ça dépend de la motivation de chacun, de la manière de faire et tout simplement des goûts et des couleurs car tout le monde n'est pas forcément accro à Facebook & cie...

3- Faire de la pub dans des groupes sur Facebook et Google+


Alors ça dans certaines thématiques ça peut être le jackpot niveau trafic et en plus c'est gratos.

En partageant la bonne publication dans un groupe approprié (donc sur le même thème de préférence) on peut obtenir des résultats assez impressionnants pour le peu d'effort nécessaire.

Il existe des milliers de groupes sur Facebook et Google+. Pour y promouvoir ses publications ce n'est vraiment pas difficile, il suffit d'effectuer quelques petites recherches avec les mots clés qui nous intéressent, de sélectionner "Groupes" puis de cliquer sur "Rejoindre" et puis d'attendre qu'un modérateur nous accepte :

Obtenir du trafic grâce aux groupes Facebook
Exemple d'une thématique intéressante à première vue

Donc là dans l'exemple ci-dessus et bien les groupes que l'on voit seraient parfaits pour promouvoir un article de blog, un produit d'information ou un service qui peut aider les gens à apprendre l'anglais.

Pour se faire remarquer dans ce genre de groupe il faut y partager une publication de temps en temps (ne pas tomber dans le spam encore une fois) accompagnée d'une image cohérente pour vraiment attirer le regard.

Et puis il faut ajouter une petite description de ce que vous proposez tout simplement avec pourquoi pas un petit smiley qui fait plaisir :). Rien ne sert de rédiger un pavé comme on le voit souvent, sur les réseaux sociaux l'information doit être rapide.

En partageant des publications uniques, aux bonnes heures et dans des groupes appropriés, on peut obtenir pas mal de trafic.

Facebook compte beaucoup plus de groupes, et beaucoup plus de membres, que Google+. Mais les groupes de Google+ n'en sont pas moins intéressants... puisque lorsqu'on y partage quelque chose on peut être sur que Google n'oubliera pas d'en alerter tous les membres :p.

Cependant, pour certaines thématiques très sujettes au spam les groupes n'apportent que peu voir pas de clics, partages, likes, +1... (exemple : les groupes du style "Gagner de l'argent sur internet").

4- Créer et gérer son propre groupe sur Facebook et sur Google+


Alors oui ça ressemble à l'idée que je viens de citer précédemment mais non ce n'est pas la même chose.

Là c'est beaucoup intéressant.

Premièrement, en tant que créateur d'un groupe sur Facebook on peut épingler la publication de son choix en haut de la timeline (donc la publication à bibi) et donc ça peut vite devenir intéressant quand le groupe compte plusieurs milliers voir dizaines de milliers membres.

Sur Google+ on peut inscrire notre lien dans la description du groupe que l'on crée :

Créer son propre groupe sur Google+ pour promouvoir son site
Mon groupe, donc mes liens.

Personnellement ça ne m'apporte presque de trafic, je crois. En revanche je pense que sur un groupe Google+ il ne faut pas sous-estimer le poids des liens d'un point de vue netlinking (pour le référencement naturel donc) vu que ce réseau social appartient à Monsieur GG. À condition que la communauté ne soit pas spammé par des abrutis vendeurs de rêves... ce qui n'est pas le cas de la mienne (oui je l'ai laissé un peu à l'abandon).

Le deuxième avantage c'est qu'on a le contrôle du groupe au niveau de la modération, on peut donc faire respecter certaines règles pour tenter de former un groupe au top avec des membres qui sont réellement intéressés par ce qu'il s'y passe.

Et enfin, je pense que ça peut également aider à se rapprocher un peu de son audience si on s'y prend bien.

Mais tout ça peut aussi devenir très vite chronophage. Donc à voir, à tester.

5- Utiliser les hashtags


Les hashtags, ça aussi est un vrai bon plan pour gagner encore un peu de visibilité supplémentaire sur les réseaux sociaux, surtout sur Twitter.

Les #Hashtags ont exactement la même fonction que les étiquettes (autrement dit tags, libellés ou mots clés) que l'on attribue aux articles d'un blog. Ils sont utilisés pour trier et catégoriser en quelques sortes les tweets et autres publications sur les réseaux sociaux.

De plus, un hashtag peut également servir à attirer tout simplement l'attention des internautes. Puis que dans les partages tout plats, écrits tout en noir, que l'on fait sur les #RéseauxSociaux et bien un mot important souligné, coloré en bleu et avec "#" peut aider à accrocher le regard des internautes donc ça peut être du trafic potentiel pour un site internet.

Sur Twitter, quand on utiliser des hashtags très appréciés, comme par exemple le hashtag #Infographie, on est presque sur que cela va nous apporter des clics dans les minutes ou dizaines de minutes qui suivront, selon l'heure à laquelle on tweet et selon la nature... du tweet.

Mais ça ne sera que de courte durée, étant donné que les hashtags les plus populaires sont... les plus populaires. Donc notre tweet se fait rapidement submerger par d'autres qui contiennent le même hashtag.

À l'inverse, on peut également se servir de hashtags qui sont très rarement utilisés. Et là notre tweet peut obtenir une visibilité plus petite certes mais sur une plus longue durée.

6- Obtenir du trafic organic sur sa page Facebook, Twitter, Google+...


Le référencement n'est pas valable uniquement sur Google. Les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Google & cie possèdent eux-aussi leur propre moteur de recherche.

Il peut donc être judicieux d'en tirer profit en se positionnant sur des mots et expressions clés fréquemment recherchés par les internautes.

Pour se faire c'est assez simple, on peut inclure des mots clés dans la description des pages / profils sur les réseaux sociaux, ainsi que dans les titres :

Référencement naturel sur les réseaux sociaux
Exemple pour la requête "gagner de l'argent" sur Twitter

Donc voila, c'est tout bête mais ça peut rapporter quelques abonnés en plus et de manière complètement naturelle donc en général les abonnés que l'on obtient de cette manière sont intéressés par nos publications et donc on peut facilement les transformer en trafic supplémentaire pour un site web.

D'ailleurs l'un des comptes Twitter (Gagner de l'Argent) que l'on voit sur la capture d'écran ci-dessus est à moi, je n'y suis presque pas actif, je partage seulement des articles quand je publie et pourtant je peux voir que son nombre d'abonnés se développe tout seul, doucement mais surement, et les abonnés cliquent souvent sur les liens que je partage.

7- Rédiger des articles sur Facebook


La rédaction d'articles (comme sur un blog) est une des fonctionnalités disponibles sur les pages Facebook. Et ça, ça peut être un très bon filon.

Comment activer l'application Articles sur une page Facebook
Comment activer l'application Articles sur une page FB

Là actuellement je rédige un article sur la page Facebook d'empocher.net (article que j'ai commencé il y a des mois... et que j'ai toujours pas fini mais c'est pour bientôt) et j'ai pu voir que la futur présentation, la mise en page, de l'article est plutôt bien foutue :

La jolie mise en page des articles sur Facebook
Aperçu de la mise en page d'un futur article

On peut inclure des blocs de citations, des liens (donc oui on peut gagner de l'argent grâce aux articles sur Facebook en incluant par exemple des liens d'affiliations, mais aussi en incluant des liens vers son propre site internet), mettre des mots en gras, en italique, j'ai pas l'impression qu'il y a une limite de nombre de mots donc on peut taper fort... et, surtout, on peut mentionner d'autres pages.

Et qui dit mention dit notification.

Donc si on rédige un article de malade et bien on peut se permettre de citer et donc notifier un bon nombre d'autres pages Facebook, et ça je pense que ça peut aider à grandement augmenter la potentielle virabilité (les partages donc) de l'article une fois que celui-ci est publié.

De plus ça donne du contenu pour les abonnés de la page concernée, ce qui peut leur faire plaisir, et ce qui leur fait plaisir nous fait plaisir également.

Et enfin, ça peut faire office de blog pour des sites qui n'en ont pas. Donc ok, le référencement naturel des articles on peut faire une croix dessus, mais coté viral les résultats peuvent vite devenir intéressants.

8- Les réseaux sociaux pour vidéos


Si vous souhaitez augmenter votre trafic, avec des visiteurs réellement intéressés par ce que vous faites, les réseaux sociaux de partages de vidéos peuvent être une vraie mine d'or.

Alors premièrement il y a bien évidemment la fameuse plateforme YouTube.

En publiant des vidéos de qualité sur YouTube, en cohérence avec le sujet de votre site, vous pouvez plus ou moins rapidement créer une source de trafic pour votre site internet.

De plus, si vous avez des produits ou des services à vendre les vidéos peuvent considérablement booster votre taux de conversion. 

Pour vous faire une idée du potentiel pouvoir de conversion des vidéos je vous invite à jeter un œil à cette infographie qui dévoilent quelques chiffres intéressants : La vidéo au service des marques.

Bien entendu il n'y a pas que la plateforme YouTube qui permet de partager des vidéos, on peut également se servir de Dailymotion, Vimeo ou même Vine qui permet de partager des vidéos très courtes de 6 secondes maximum, ce qui met l'imagination des publicitaires à rude épreuve.

Mais YouTube reste certainement la plateforme la plus intéressante, premièrement car c'est la plus connue, la plus utilisée, mais aussi par ce qu'elle peut même permettre de gagner de l'argent grâce aux revenus de la publicité, ce qui peut venir compléter le chiffre d'affaires d'un site internet.

Sans parler des autres solutions de monétisation : promotion de produits / services , trafic vers le money site ou une une page de capture, affiliation, placement de produits...

Moi personnellement je n'ai pas encore osé me lancer sur YouTube (ça viendra je pense), donc je n'ai pas de très bons conseils à vous donner mais personnellement si demain je me lançai sur YouTube je ferai de mon mieux pour faire des vidéos de qualité, régulièresutiles, avec des titres et descriptions qui contiennent des mots / expressions clés et des appels à l'action pendant (quand c'est possible) et à la fin des vidéos.

9- Utiliser Optimiser les boutons de partage sur son site


Intégrer intelligemment des boutons de partage un peu partout sur un site internet est la solution la plus simple pour attirer du trafic depuis les réseaux sociaux sans fournir le moindre effort.

Avec des outils comme AddThis on peut facilement optimiser le positionnement des boutons de partage sur son site internet, aussi bien sur les grandes résolutions que sur les résolutions mobiles.

AddThis permet d'intégrer facilement différents formats de boutons de partages (ou même de suivi, ou encore de contenus recommandés) sur un site. Comme on peut le voir sur cette page, AddThis propose de nombreux formats sont disponibles et on peut les personnaliser facilement.

Moi personnellement cet outil m'a permis de grandement augmenter le nombre de partages naturels sur empocher.net. Comme vous avez pu le voir actuellement j'utilise le format "Sharing Sidebar" qui est très efficace :

"Sharing Sidebar" de AddThis

Ce simple outil permet d'augmenter jusqu'à 2 fois le nombre de partages d'un site internet.

Pour les visiteurs sur mobiles j'utilise également le format "Mobile Sharing Toolbar" :

"Mobile Sharing Toolbar" de AddThis

Et ce dernier format m'a permis de booster considérablement le nombre de partages sur les réseaux sociaux comme le montre les statistiques d'empocher.net sur les trois derniers mois :

Le nombre de partages sur empocher.net

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, il m'a suffit d'une simple modification, d'une simple barre de partages supplémentaire, pour gonfler le nombre de partages sur les réseaux sociaux.

Mais, ces statistiques sont en partie fausses car une bonne partie (à vue de nez je dirais la moitié) des clics sur les boutons de partages n'aboutissent pas à un vrai partage sur une réseau social. Néanmoins cela reste intéressant.

Bref, tout ça pour dire que si on veut augmenter le trafic de son site web depuis les réseaux sociaux il ne faut pas négliger le positionnement et la visibilité des boutons de partage.

Je vous ai parlé d'AddThis car moi c'est l'outil que j'utilise personnellement, pour l'instant je n'ai pas trouvé mieux. Mais il en existe bien d'autres, surtout pour ceux qui ont utilisés WordPress pour créer leur site web et qui ont donc accès à des milliers de plugins intéressants.

La version gratuite d'AddThis est déjà particulièrement complète, mais si on veut pousser plus loin, avoir accès à plus d'outils, on peut également souscrire à une version "pro" qui coûte seulement 10$ par mois.

Bien entendu oublier les boutons de partage classiques que l'on retrouve à la fin des pages d'un site web (ou même au début, je n'ai pas encore tester cet emplacement mais ça peut être bien à mon avis).

On peut aussi aller encore plus loin en proposant un remerciement en échange d'un partage. Ce remerciement peut prendre la forme d'un petit fichier pdf par exemple, ou un code promo, ou d'une vidéo, ou encore d'une partie complémentaire d'un article de blog.

Pour ça on peut utiliser un bloqueur de contenu que l'on peut déverrouiller uniquement si on partage la page internet sur un réseau social :

Exemple d'un contenu bloqué

L'exemple ci-dessus est issu d'un plugin premium pour WordPress que l'on peut acheter sur cette page pour 25$. Si vous n’utilisez pas WordPress il doit y avoir moyen de trouver d'autres solutions en creusant un peu.

10- Inciter les lecteurs à s'abonner


Pour augmenter le trafic de son site internet, on peut tout simplement commencer par essayer de perdre un minimum de lecteurs.

En évitant de perdre des lecteurs, en faisant en sorte qu'ils reviennent le plus souvent possible, en faisant en sorte de rester en contact avec eux, on augmente indirectement le trafic de son site web de jour en jour.

Quand un visiteur quitte notre site web et qu'il ne revient plus jamais, c'est, relativement parlant, comme ci tout le travail qu'on avait fait pour obtenir ce visiteur n'avait servi à rien.

L'une des potentielles solutions à ce problème, c'est de faire en sorte qu'un maximum de visiteurs s'abonnent aux pages / profils sociaux du site web concerné.

Pour ce faire on peut tout simplement commencer par exploiter la sidebar, le footer ou l'entête de son site inernet en y incluant des boutons de suivi, des liens ou des gadgets mis à disposition par les réseaux sociaux, comme par le exemple le "Plugin Page" de Facebook.

Ou on peut également afficher de temps en temps des petits popups, des "lightbox" (ou autres formats dynamiques) avec un message qui incite les visiteurs à s'abonner, accompagné d'un bouton de suivi.

Ou encore, on peut tout simplement insérer des liens un peu partout (Cliquez ici pour vous abonner au compte Twitter d'empocher.net) aussi bien dans les pages de son site que dans ses newsletters.

Et enfin on peut aussi intégrer des publications de certains réseaux sociaux directement dans des articles de blog.

11- La publicité payante sur les réseaux sociaux


À l'heure actuelle, je n'ai testé que la publicité sur Facebook. L'avantage d'être annonceur sur les réseaux sociaux tels que Facebook c'est que l'on peut obtenir du trafic très ciblé en sélectionnant : la tranche d'âge, la localisation, les centres d'intérêts et le sex des internautes.

Pour éviter de perdre de l'argent inutilement, il faut bien travailler les annonces que l'on souhaite promouvoir. D'une manière ou d'une autre il faut donner envie aux internautes de cliquer sur l'annonce.

Personnellement je n'ai pas encore réussi à obtenir de très bons résultats avec les quelques essais que j'ai fais sur Facebook, j'ai perdu de l'argent, il semblerait que mes annonces ne sont pas suffisamment intéressantes. Mais c'est comme ça qu'on apprend, en échouant et en prenant compte de ses erreurs.

Par contre les quelques visiteurs que j'ai pu obtenir de cette manière là sont particulièrement intéressants, sur l'un des articles que j'ai promu via une campagne Facebook le temps moyen des visites était de 8 minutes 30, ce qui est vraiment pas mal.

Augmenter le trafic direct


Je vais consacrer cette deuxième partie de l'article aux solutions qui peuvent permettre d'augmenter la source de trafic "direct" d'un site internet.

En général on a tendance à dire que, quand on parle du trafic direct d'un site internet, ou d'accès direct, ça veut dire que les visiteurs se rendent sur le site concerné en tapant directement l'adresse de celui-ci dans leur navigateur, ils accèdent alors directement au site.

On peut considérer ça comme un gage de qualité, car ça veut dire que plus cette source de trafic est importante plus il y a de lecteurs qui reviennent sur le site et donc qu'ils en apprécient le contenu.

Cependant ce n'est pas tout à fait exact. Car la source de trafic direct concerne également tous les autres visiteurs sur lesquels Google Analytics n'a pas suffisamment d'informations pour leur définir une autre source de trafic.

Voici ce qu'on retrouve dans la source de trafic "direct" de Google Analytics :

  • Les visiteurs qui tapent donc directement l'adresse d'un site dans leur navigateur.
  • Les visiteurs issus de liens mal "trackés", c'est à dire des liens qui ne sont pas correctement suivis par le navigateur de l'internaute. On retrouve ce problème souvent dans les liens des newsletters, des document pdf ou autres formats, des applications, des sms, etc...
  • Les visiteurs qui passent par les bookmarks (càd : l'historique de navigation, les sites les plus consultés qui apparaissent en page d'accueil de Google chrome, les sites classés dans les favoris, etc...)
  • Les visiteurs qui ont mis en favoris le site concerné.
  • Etc...

Bref, rentrons désormais dans le vif du sujet et voyons un peu les solutions qui peuvent nous permettre d'augmenter la source de trafic direct de nos sites internet.

12- Faire revenir les visiteurs


Le plus gros de la source de trafic direct d'un site web concerne, en général, les visiteurs qui reviennent.

Donc pour augmenter cette source de trafic on peut tout simplement se concentrer sur l'objectif de "fidéliser" (ce terme n'est pas beau je trouve, mais je n'ai pas trouvé mieux) un maximum de visiteurs.

Dans tous les cas, pour tous les types de sites web, il faut déjà commencer par travailler au niveau de l'expérience utilisateur : navigation simplifiée, apparence du site web, bonne répartition des publicités, temps de chargement, etc...

En gros il faut déjà faire en sorte de respecter au mieux les bases.

Ensuite il faut tout simplement faire en sorte de donner aux visiteurs ce qu'ils veulent :

  • Pour une boutique en ligne, il faut un large choix de produits à commencer par un marché en particulier, voir même une niche de marché, en particulier. Il faut également des prix intéressants voir attractifs, et tout faire pour que les clients repartent satisfaits après une commande ou une demande de renseignements.
  • Pour un site qui propose des services en ligne payants, des outils, il peut être intéressant de proposer quelques fonctionnalités gratuites.
  • Pour un blog il suffit de rédiger régulièrement en essayant de ne pas trop se disperser dans les sujets abordés. Publier des articles sous forme de liste (comme celui que vous avez actuellement sous les yeux) est également une très bonne manière pour un blog d'obtenir du trafic direct, surtout si l'article est particulièrement complet.

En bref, il faut essayer tant bien que mal de faire un site de qualité, et utile, aux yeux des internautes.

Bien entendu il ne faut pas oublié le chiffre d'affaires et les moteurs de recherche, mais la satisfaction des visiteurs doit être la priorité si on veut augmenter le trafic direct, ce qui n'est pas toujours le cas quand on regarde certains sites...

13- Avoir un nom de domaine et un titre facile à retenir


Là, tout est dans le titre, c'est juste du bon sens donc je n'ai vais pas épiloguer. :)

14- Faire de la publicité hors-ligne


Pour augmenter le trafic direct d'un site web on peut tout simplement faire de la publicité pour celui-ci en dehors d'internet. Donc là on en revient au point abordé ci-dessus : pour faire de la publicité hors-ligne il est quand même préférable d'avoir un nom de domaine simple et facile à retenir.

Les personnes qui verront votre publicité auront tendance à entrer directement l'adresse de votre site web, donc ils y accéderont de manière directe.

Voici quelques idées pour faire la promotion d'un site web en dehors d'internet :

  • Le simple bouche à oreille. Celui-ci se met en place naturellement tôt ou tard si on a un bon site, mais au début, et même après, il ne faut pas hésiter à aider la machine à se lancer en communiquant soi-même l'adresse de son site web à son entourage.
  • On peut faire des cartes de visites, ou mêmes des flyers. Si on ne sait pas comment le faire soi-même et bien il existe tout un tas de sites qui proposent ce service à moindre coût, dont le plus connu est certainement Vistaprint.
  • On peut participer à des événements. Même les simples blogueurs qui n'ont rien à vendre peuvent participer à des événements, par exemple il y a les Golden Blog Awards qui ont lieux chaque année.
  • À diverses occasions on peut également offrir des cadeaux qui portent notre nom de domaine, des petites babioles, comme des stylos, des bloc-notes, des porte-clés, des briquets, etc... Là encore on peut se tourner vers la catégorie objets publicitaires de Vistaprint.
  • On peut afficher soi-même sa propre marque et nom domaine sur des vêtements personnalisés comme des t-shirts par exemple ou sur son véhicule (je ne sais pas si c'est réglementé ça, en France ça ne m'étonnerait même pas).

Bref, la seule limite c'est l'imagination, sans oublier le retour sur investissement de temps et d'argent.

15- Augmenter son trafic via l'email marketing


J'ai décidé de vous parlez de l'email marketing en tant que potentielle source de trafic direct. Mais ce n'est pas toujours le cas selon le tracking (le suivi) des liens présents dans les emails.

Moi personnellement je ne fais pas l'effort de tracker correctement les liens vers mes sites que je partage dans les emails, donc la majeure partie du trafic que j'obtiens de cette manière est considéré comme du trafic direct par Google Analytics. Cependant, avec des liens trackés correctement, on peut retrouver le trafic issu des emails dans les sources : Email, Other et peut-être même Referral.

À l'heure où je rédige ces lignes je vois au moins 4 façons de promouvoir son site par mail :

1- On peut tout simplement commencer par ajouter une signature à la fin de chaque mail que l'on envoi. Signature qui comprend bien évidemment l'adresse du site web que l'on veut promouvoir.

En général une signature est assez simple à mettre en place, et très rapide, voici ce qu'il faut sur Gmail par exemple :

Comment ajouter une signature sur Gmail
Ajouter une signature sur Gmail

Il ne faut pas oublier d'enregistrer une fois la signature mise en place, en cliquant sur le bouton tout en bas des paramètres.

Si vous n'utilisez pas Gmail comme boite mail et bien je vous laisse trouver comment ajouter une signature, ça ne doit pas être bien compliqué il suffit de jeter un œil aux paramètres.

Mettre l'adresse de son site web dans sa signature c'est tout bête, ce n'est qu'un détail, mais je pense que sur l'internet d'aujourd'hui on peut s'aider de ce genre de petits détails pour faire la dif. :)

Si vous utilisez Roundcube, la boite de réception de OVH, vous pouvez consulter ce tutoriel si vous souhaitez redirigé vos mails vers une boite de réception Gmail.

2- Sinon on peut également augmenter son trafic via les emails en contactant d'autres webmasters/blogueurs, par exemple pour leur dire que tel ou tel article/produit/service que l'on propose peut les intéresser. En plus d'attirer quelques visiteurs de plus ce genre de procéder peut avoir des retombés très intéressantes comme par exemples la création de nouveaux liens entrants.

3- Proposer aux visiteurs un moyen de partager par email les pages d'un site web. Je ne sais pas si c'est très efficace, mais ça vaut le coup d'essayer alors moi par exemple je viens d'intégrer un bouton de partage par Mail à la fins des articles d'empocher.net :

Intégrer un bouton de partage par mail à la fin des pages d'un site web
N'hésitez pas à l'utiliser :p

J'ai installé ce bouton encore une fois grâce au site AddThis mais j'imagine qu'il y'a de nombreux autres plugins qui proposent la même fonctionnalité.

4- Optimiser le taux de conversion de sa newsletter.

Tout d'abord il faut évidemment proposer une newsletter à ses visiteurs, c'est un peu la base pour rester en contact avec eux et en faire revenir une partie régulièrement.

Même une newsletter très basique peut faire l'affaire pour un blog, moi pour empocher.net j'utilise par exemple FeedBurner qui est un gestionnaire d'abonnement aux flux RSS gratuit fournit par Google, donc les abonnés reçoivent automatiquement un email d'information à chaque que je publie de nouveaux articles.

Après il existe aussi des outils beaucoup plus complets, comme SG-Autorépondeur par exemple, pour construire une mailing list plus facilement (en offrant par exemple des cadeaux de manière automatique suite à l'inscription d'un visiteur) et envoyer des newsletters dignes de ce nom. En général on utilise ce genre d'outils professionnel quand on a quelque chose à vendre, ce qui n'est pas mon cas pour le moment.

Pour optimiser le taux de conversion de sa newsletter il y a de nombreuses solutions :

  • Proposer un cadeau (guide pdf, code promotionnel, du contenu supplémentaire dans un article...) en échange d'une inscription. Donc pour faire ça il faut un auto-répondeur comme celui dont je vous ai parlé juste ci-dessus, ou un bloqueur de contenu.
  • Placer les formulaires d’inscriptions dans des endroits réellement visibles sur son site. C'est comme pour optimiser l'emplacement des bannières publicitaires. Les visiteurs ne doivent pas seulement Voir les formulaires, ils doivent les Regarder.
  • Utiliser des formats dynamiques pour afficher le formulaire de sa newsletter, en utilisant par exemple l'outil Hellobar qui permet d'afficher des lightbox (des petites fenêtres par dessus le contenu) ainsi que d'autres formats qui permettent d'augmenter d'exploser assez facilement le taux de conversion d'un site web. C'est grâce à cet outil que je peux afficher les lightbox sur empocher.net.
  • Exploiter un maximum de zones sur son site web : sidebar, entête, corps de la page et footer. Souvent certaines zones certaines zones des sites web, comme les footers bien souvent, sont souvent sous-exploitées et sous-estimées et je pense que c'est une erreur, que ce soit pour la newsletter, la monétisation ou la diminution du taux de rebond chaque zone peut être utilisée et apporter un plus. Bien évidemment il ne faut pas pourtant faire du grand n'importe quoi et trop détériorer l'expérience utilisateur au niveau de l'apparence et de l'ergonomie.
  • Proposer aux visiteurs qui commentent une page, un article, la possibilité de s'abonner à la newsletter du site, en affichant simplement une case à cocher, ce qui est assez simple à mettre sous WordPress.
  • Créer une page de capture.
  • Et puis le truc tout bête, inciter régulièrement les visiteurs à s'abonner via un simple lien : Cliquez ici pour vous abonner à la newsletter d'empocher.net. ;)

Après le plus difficile c'est de faire en sorte que les abonnés ouvrent les newsletters qu'on leur envoi, donc en essayant de travailler les titres pour qu'ils donnent envie de cliquer.

Et l'autre difficulté, c'est de garder ses abonnés, d'obtenir un minimum de désinscriptions. Et ça ce n'est pas toujours évident, il faut trouver le bon rythme d'envoi des newsletters et bien entendu il faut que les emails contiennent des informations qui intéressent les abonnés.

16- Attirer davantage de visiteurs sur mobile


Là je ne vais pas vraiment vous présenter une idée pour augmenter votre trafic direct, mais disons plutôt que je vais vous parler d'un truc qui peut être bon savoir.

Pour commencer il faut attirer un maximum de visiteurs sur mobiles.

Donc pour ce faire il faut un site avec un design responsive, qui s'adapte donc à la taille des écrans, et en plus c'est devenu l'un des critères de référencement de Google donc que du bénèf.

Et pourquoi pas publier, si vous avez un blog, des articles qui vont attirer principalement un trafic sur mobile (exemple : 23 applications pour gagner de l'argent).

Et cela aura un impact important sur le trafic direct de n'importe quel site web.

Pourquoi ?

Et bien pour cette raison :

Les 11 plus grosses source de
trafic direct sur empocher.net

Sur la capture d'écran ci-dessus, issue de Google Analytics, je vous montre les 11 adresses de mon blog qui me rapportent le plus de visiteurs en accès direct.

Et à la fin de 9 de ces 11 adresses on peut voir les caractères suivants : ?m=0. Ces 4 caractères désignent les adresses des articles du blog depuis la version mobile de celui-ci.

On peut donc voir que la majeure partie du trafic direct d'empocher.net provient des visiteurs sur mobile.

Et la raison à ça est vraiment toute bête :

Lorsque l'on visite un site depuis un ordinateur, si on ferme notre navigateur et qu'on l'ouvre de nouveau et bien on atterrit sur la page d'accueil du navigateur concerné (donc souvent la page d'accueil de Google Chrome).

À l'inverse, lorsqu'on visite un site depuis un smartphone, si on ferme notre navigateur et qu'on l'ouvre de nouveau, et bien on atterrit directement sur la page que l'on était en train de visiter avant de fermer le navigateur (et non sur la page d'accueil de celui-ci). Et ça, Google Analytics le voit comme un accès direct au site web concerné, ce qui est bien le cas.

Cela parait tout bête, et ça l'est, mais cela prouve bien qu'attirer un maximum de visiteurs sur mobile est très efficace pour augmenter la source de trafic direct d'un site web.

17- Obtenir des liens entrants depuis des fichiers PDF, ePub, et compagnie...


Un bon moyen d'augmenter son trafic direct - si on n'utilise pas des liens trackés - c'est de faire la promotion de son site dans des fichiers PDF, ePub, Word, Excel, etc...

Pour ce faire on peut envisager plusieurs solutions :

- Écrire et publier un ebook que l'on distribue gratuitement un peu partout sur le web. On peut le proposer sur les sites d'ebooks gratuits, sur Amazon.fr, sur son propre site web, ou encore on peut le proposer à des blogueurs qui s'en serviront peut-être pour augmenter le taux de conversion de leur newsletter.

- Proposer aux visiteurs de télécharger chaque article au format PDF par exemple. C'est ce que fait par exemple le célèbre site : www.commentcamarche.net. Si vous regardez à la fin de chacun de leur guide vous verrez un lien qui permet de télécharger l'article au format PDF. Je pense que ça doit avoir une certaine efficacité si un site comme Comment Ça Marche l'utilise.

Je sais que avec AddThis (oui encore lui) on peut ajouter un bouton "PDFmyURL" dans les pages de son site, ce qui permet donc de télécharger la page au format PDF mais le soucis c'est qu'il ne faut pas que la page en question contienne trop d'images, sinon celles-ci ne sont pas toutes prises en comptes.

- Selon la thématique du site web concerné, on peut également proposer aux visiteurs des fiches (exemple : modèles de CV, modèles de lettre de motivation, des check listes, ce genre de trucs...) aux formats PDF et compagnie.

18- Rappeler aux visiteurs qu'ils peuvent ajouter votre site dans leurs favoris


Encore une fois ça en revient à jouer sur un simple détail, mais c'est toujours ça de pris.

Le fait d'ajouter un site dans ses favoris permet d'y accéder directement par la suite, et ça permet également de ne pas l'oublier.

Malheureusement on ne pense pas toujours à rajouter les sites que l'on apprécie, ou qui nous sont simplement utiles, dans nos favoris, et c'est pareil pour les visiteurs. Donc pour résoudre en partie ce problème et bien on peut tout simplement inciter les visiteurs à ajouter notre site dans leurs favoris, en utilisant par exemple ce genre de petites phrases : n'hésitez pas à ajouter ce site / cet article dans vos favoris.

Mais on peut aussi faire les choses plus simplement en ajoutant un simple bouton à la des articles, sur les cotés, en haut...

Ajouter des boutons "Favoris" sur son site web
En v'la deux pour le prix d'un...

Oui, encore une fois j'ai utilisé AddThis pour mettre en place ces boutons.

19- Le marketing par SMS


Pour continuer d'augmenter son trafic de source direct - là encore une fois la source du trafic dépend du tracking des liens - on peut également penser au marketing par sms.

Alors, évidemment il faut faire ça proprement, je ne suggère pas de prendre des numéros au pif puis envoyer des textos en masse. Mais par exemple si vous avez une boutique en ligne, ou autres sites qui nécessitent une inscription en tant que membre, et bien vous pouvez installer dans le formulaire d'inscription un champ facultatif dédié aux numéros de téléphone portable.

Vous pouvez ensuite démarcher vos prospects par sms avec des campagnes marketing bien pensées. Bon après à ce niveau là je n'y connais strictement rien pour être franc avec vous, c'est juste une idée. :)

20- Passer à la radio, dans les journaux ou à la télé


Donc voila une autre idée pour augmenter le trafic direct de son site web.

Je pense pas que passer à la radio, ça la télé ou dans les journaux soit quelque d'aussi difficile que ça peut en avoir l'air.

D'ailleurs je connais des blogueurs qui en ont fait l'expérience, il y a par exemple Thomas du blog 123itech qui était passé dans un article du journal Ouest France au tout début de son blog, ce qui, je crois, l'avait bien aider à décoller. Il y a également Nico du blog ABC Argent qui était passé à la radio sur je ne sais plus quelle station, ça ne lui avait pas rapporté beaucoup de trafic (faut dire qu'il était déjà à 5 ou 6 000 visiteurs par jour) mais c'est toujours ça en plus.

Alors par contre, comment s'y prendre pour passer à la radio, à la télé ou dans les journaux ça je ne sais pas. Je pense que pour les deux blogueurs que j'ai cité précédemment ils avaient contactés directement par des journalistes qui les avaient remarqués pour X raison.

Après je pense que l'on peut essayer de se faire remarquer par les médias en prenant directement contact avec eux. Si vous avez un site qui propose quelque chose de vraiment innovant évidemment passer dans ces médias sera certainement beaucoup plus facile pour vous que pour un simple blogueur.

Et en plus de cette manière on peut avoir une augmentation de trafic depuis toutes les autres sources. Par exemple un article qui parait dans un journal est souvent repris sur le site officiel de ce même journal, ce qui peut donner naissance à des partages sur les réseaux sociaux, une nouvelle source de trafic référent et donc potentiellement de bons liens et signaux sociaux pour aider à progresser dans les résultats de Google.

Bon à savoir : Comment faire des liens trackés


Ci-dessus je vous ai parlé des solutions qui s'offrent à nous pour augmenter le trafic direct de nos sites respectifs. Dans certains cas (e-mail marketing, liens des ebooks, marketing par sms...) on peut tracker les liens entrants pour pouvoir mieux analyser le trafic entrant, sinon tous les visiteurs sont classés en vrac dans la catégorie "source de trafic direct" et du coup on n'a pas accès à des données précises qui peuvent avoir leur importances (taux de rebond des visiteurs issus de telle source, temps moyenne de visites, etc...).

Pour résoudre ce problème on peut utiliser des liens trackés, et on obtient ainsi plus de détails sur le comportement et le nombre de visiteurs issus de ces liens. Par la même occasion, la source change, au lieux que les visiteurs soient classés en vrac dans la source directe et bien ils seront classés dans les sources "Other", "Email" ou "Referral" sur Google Analytics.

Voici un lien non-tracké : http://www.empocher.net/. Si par exemple vous copiez/collez ce lien dans votre navigateur, ou si vous cliquez sur ce lien dans un sms ou email, Google Analytics classera votre visite dans la source de trafic par défaut "Direct" et la source exacte (sms, mail, pdf...) de votre visite ne sera pas connue, ce qui est gênant si on veut analyser vraiment son trafic.

Et voici un lien tracké : http://www.empocher.net/?utm_source=article-trafic&utm_medium=mon-propre-blog&utm_campaign=exemple-article. Et celui-ci, si par exemple vous le copiez/collez dans votre navigateur ou que vous cliquez sur ce lien dans un email, sms, fichier pdf, etc... et Google Analytics classera votre visite dans la source de trafic par défaut "Other" et je connaîtrai la source exacte de cette visite (donc ça sera quelqu'un qui aura copié/collé ce lien depuis cet article vu que je l'ai mis nul part ailleurs) :

Le résultat que j'ai obtenu après avoir utilisé le lien tracké

Pour générer ce lien j'ai utilisé un outil de Google disponible ici. Et si vous désirez avoir plus de précisions sur le tracking des liens avec Google Analytics vous pouvez lire un tutoriel complet du site Webrankinfo en cliquant ici.

Donc voila c'était juste pour vous dire comment tracker un lien au cas où vous ne le sauriez pas. Ça peut être intéressant de savoir ça pour mieux analyser certaines sources de trafic (et ça aussi ça peut indirectement vous aider à augmenter votre trafic).

Augmenter le trafic de son site... via d'autres sites

Obtenir plus de trafic de la part des autres sites internet

Dans cette partie de l'article je vais lister des solutions qui permettent d'obtenir du trafic supplémentaire depuis des sites référents.

Sans oublier évidemment que c'est également une excellente solution pour augmenter le trafic organic d'un site web. Étant donné que les liens entrants ont un impact important démesuré au niveau du référencement "naturel".

21- Rédiger des articles invités qui déchirent...


C'est l'une des meilleures solutions pour augmenter le trafic de son site web : rédiger des articles invités pour des blogs.

En général, il en ressort des visiteurs de qualité, des visiteurs qui sont intéressés par nos contenus, services, produits... bref, par notre site web.

Comme vous l'auriez surement compris, je ne suis pas en train de vous suggérer de rédiger des articles invités juste pour avoir des backlinks à la sauce SEO comme le font certains blogueurs. Là le but principal est de vraiment attirer du traffic, il faut voir le netlinking comme un simple bonus (ce qui d'ailleurs ne peut le rendre que plus efficace).

Pour rédiger un bon article invité, qui attire de préférence des visiteurs sur la durée, il faut s'y prendre comme si l'on rédigeait pour son propre blog :

  • Il faut viser des expressions / mots-clés pas forcément concurrentiels mais suffisamment intéressants pour attirer des visiteurs sur une longue durée grâce au référencement naturel.
  • Il faut miser gros sur le titre. Il faut que le titre d'un article invité donne aux internautes l'envie de cliquer et d'en savoir plus.
  • Il faut prendre le temps de rédiger un article complet (donc les articles de 500 mots ne font généralement pas l'affaire), détaillés, sans oublier la mise en forme (titres, gras, italique, couleurs, images, liens, vidéos, etc...). Il ne faut pas se contenter de simplement effleurer un sujet comme le fond les très gros sites d'information, il faut faire un article qui en dit long.

Ces trois points sont complémentaires entre-eux et si on les respecte on peut alors augmenter considérablement son trafic, même si on publie l'article invité sur un blog qui n'a pas encore beaucoup de lecteurs car l'article en question aura toutes ses chances de se positionner sur la ou les requêtes qu'il cible et ainsi apporter des visiteurs sur la durée.

Mais le fait de voir son article invité de publié ne veut pas forcément dire que le travail s'arrête là pour autant. On peut ensuite en faire la promotion auprès de son propre réseau, de sa propre audience, en le partageant sur ses propres réseaux sociaux de manière plus ou moins régulière, dans sa newsletter, en le mentionnant à l'occasion dans son propre blog, etc... pour ainsi créer un effet boule de neige (quand un article est bon, les visiteurs attirent les visiteurs... en théorie).

... et pourquoi pas en tirer de l'argent de façon directe


Alors là ce paragraphe est principalement dédié à ceux qui gagnent de l'argent grâce à l'affiliation, et ce n'est pas une idée pour augmenter son trafic, juste une idée pour gagner un peu plus d'argent.

Les articles invités peuvent rapporter déjà pas mal d'argent de manière indirecte, en permettant à un site web d'acquérir du trafic ciblé, intéressé, et donc facile à convertir.

Mais bon voila, parfois on rédige un article invité qui cartonne vraiment et qui permet au blog qui le publie d'augmenter lui aussi son trafic, on peut se dire alors que c'est léger de récupérer seulement 1 à 15% (estimé avec mon pifomètre) des lecteurs de ce même article.

Alors, à condition de proposer un bon article, on peut demander au blogueur qui nous reçoit si l'on peut ajouter pourquoi pas un ou deux liens d'affiliés dans l'article.

Comme ça, en plus d'acquérir du trafic ciblé, on peut par la même occasion on gagner de l'argent, c'est par exemple ce qu'a fait Anthony du blog Application Rémunératrice lorsqu'il ma proposé l'article : 23 applications pour gagner de l'argent et des cadeaux.

Certains trouveront ça peut-être un peu abusé (surtout ceux qui ne font que recevoir les articles invités) mais en réalité ça peut être un bon deal équilibré pour les deux parties. Moi par exemple l'article d'Anthony est le plus populaire de mon blog (pour l'instant), donc je trouve tout à fait normal d'essayer de lui en faire profiter autant que moi.

Si le blogueur, à qui l'on propose un article invité digne de ce nom, refuse que l'on y intègre nos liens d'affiliés, et bien on peut tout simplement lui proposer en plus de faire de la place dans l'article pour que lui aussi puisse y intégrer un ou deux liens d'affiliés et gagner de l'argent (gagnant-gagnant). Et si il est têtu comme une mule et bien on peut aller voir ailleurs, les blogs sont légion.

Et en plus, le fait de se dire qu'un article contient des liens d'affiliés (et qui peut donc directement nous rapporter de l'argent) peut nous motiver à rédiger un article qui envoie du lourd, donc encore plus de trafic pour les deux parties.

(D'ailleurs au passage, si vous voulez promouvoir votre site et/ou vos liens d'affiliés sur empocher.net dans un article invité digne de ce nom n'hésitez pas à me contacter)

22- Déposer des commentaires sur des blogs


Pour augmenter son trafic on peut également commenter des articles de blog... sans forcément tomber dans le spam. Mais comment ne pas passer pour un spammeur ? La réponse est très simple : ne cherchez pas des articles à commenter.

Et oui je sais c'est un peu bizarre, d'un coté je vous recommande de commenter des articles pour augmenter votre trafic, et d'un autre je ne vous recommande pas de chercher des articles à commenter... tout simplement par ce que dans le deuxième cas il y a de fortes chances que vous passiez pour un spammeur (ce qui est d'ailleurs le cas) même si vous faites semblant d'être sincère dans votre commentaire (ceux-là sont les pires de tous).

Le mieux c'est d'utiliser internet comme tout le monde, pas comme un administrateur de site web en quête de trafic et/ou de backlinks à la sauce SEO. Et lorsque que vous tombez à l'occasion sur un article qui vous intéresse et bien là dans ce cas il est temps de déposer un commentaire pour remercier le blogueur, donner son avis, poser une question ou apporter sa contribution.

Pour que votre commentaire soit un peu plus visible sur les blogs WordPress (donc la majeure partie des blogs), n'hésitez pas à vous créer un profil sur Gravatar, ça vous permet de personnaliser votre avatar et donc d'attirer un peu plus l'attention (et donc de clics) sur votre commentaire :

Mon profil sur gravatar.com

Ah et une dernière chose : évitez de placer un lien profond dans votre pseudo, laissez donc un lien vers votre page d'accueil, et évitez aussi de commenter 2 articles d'un même blog en une seule minute, ça le fait moyen niveau crédibilité. :p

23- Référencer son site dans des petits annuaires ciblés et des comparateurs


J'ai déjà essayé de référencer empocher.net dans les annuaires les plus populaires (selon Alexa Rank), et très gros, pour augmenter le trafic de mon blog... mais ce n'est vraiment pas un bon plan, sur bientôt 1 an j'ai reçu 0 visiteur de leur part, aucun d'entre-eux ne m'a apporté quoi que ce soit... rien, que dalle, nada.

Donc je pense qu'il faut se tourner vers des petits annuaires avec des thématiques bien précises et en relation avec le sujet de notre site web. Par exemple je sais que l'annuaire d'empocher.net envoi des visiteurs aux sites qui y sont référencés (pas beaucoup encore ça tout juste 3 mois qu'il est publié donc il a pas encore beaucoup de trafic). Et bien je pense qu'il faut viser ce genre d'annuaire, même si il ne doit pas y en avoir beaucoup, si on veut obtenir un peu de trafic de cette manière.

On peut également s'intéresser aux sites comparateurs. En général ils envoient du bon trafic. Moi par exemple j'ai référencé empocher.net sur NetBusinessRating, la catégorie dans laquelle est placée mon blog est l'une des moins populaires de ce site (qui est à la base un comparateur de sites rémunérateurs) mais je reçois quand même quelques bons visiteurs de temps à autres.

Après, il faut bien évidemment trouver des annuaires et comparateurs réellement visités et en rapport avec le sujet de son propre site web et ça ce n'est pas simple. Je pense qu'à l'occasion je vais faire un article qui listera les annuaires et comparateurs intéressants selon les thématiques. Je vais noter ça dans les articles à faire.

24- Voir les sites concurrents comme des amis potentiels


De nos jours tous les sites rencontre de la concurrence, à moins d'avoir créer son site dans une niche de marché particulièrement ciblée, et encore.

Mais internet est vaste, les requêtes sont très très nombreuses, il y a de la place pour tout le monde, donc autant faire de ses concurrents des alliés pour augmenter le trafic de son site plus facilement.

Par exemple dans la thématique "gagner de l'argent sur internet", dans laquelle je suis depuis plusieurs années, les blogs sont légion mais je connais une partie de ces blogueurs et je suis ami avec certains d'entre-eux. Du coup quand l'occasion se présente et bien certains blogueurs concurrents vont me mentionner dans leurs articles, et je leur rend également la pareille quand c'est possible.

Ce qui nous permet en quelque sorte de se partager du trafic.

Donc pour augmenter le trafic de son site on peut très bien commencer par essayer de créer des relations amicales avec d'autres blogueurs, en prenant contact avec eux, en commentant leurs articles, en leur filant un coup de main quand on peut, en leur proposant un premier partenariat comme par exemple un article invité digne de ce nom, en leur faisant un petit coup de pub quand l'occasion se présente, en leur refilant un tuyau de temps en temps, etc etc...

Ensuite il suffit d'entretenir le contact sur la durée et en général ça donne des résultats plutôt intéressants.

Augmenter le trafic naturel (organic)

SEO : Augmenter le trafic de son site en améliorant son référencement naturel

Maintenant nous allons voir comment on peut s'y prendre pour augmenter le trafic naturel, donc issu des moteurs de recherche, d'un site web. D'ailleurs le trafic "naturel" est souvent la principale source de visiteurs pour de nombreux sites.

25- Choisir les bons mots clés


C'est l'une des bases pour recevoir du trafic naturel, donc de la part des moteurs de recherche dont principalement Google.

Il faut essayer tant bien que mal de se positionner sur des mots / expressions clés recherchés par les internautes.

Pour trouver des requêtes intéressantes sur lesquelles positionner son site web, on utilise en général l'outil de planification des mots clés proposé gratuitement par Google Adwords. Cet outil nous permet, entre-autres, de savoir combien de fois sont recherchés tels ou tels mots clés par mois :

Exemple d'expressions clés analysées avec Adwords

Grâce à cet outil on peut donc savoir sur quelles requêtes il peut être intéressant d'essayer de positionner au mieux son site web (donc en haut des résultats).

Par la même occasion, Google Adwords estime pour nous le degré de concurrence, comme vous pouvez le voir sur la capture ci-dessus. Mais bon, c'est vraiment une estimation à la louche qui reste très relative.

Dans la capture d'écran ci-dessus, j'analyse des expressions clés qui sont très convoitées par de nombreux blogueurs car elles permettent d'obtenir pas mal de trafic (et très facilement monétisable) quand on parvient à obtenir une bonne position sur l'une d'entre-elles.

Ces requêtes sont donc relativement très concurrentielles et ce n'est vraiment pas évident de prendre une bonne position dessus, il faut avoir un site qui soit bon au niveau du contenu et de la qualité (et il faut de la patience pour ça) et/ou utiliser des méthodes pour manipuler Google (mais ça c'est dangereux, et même quand on réussit on ne peut être sur de rien sur la durée).

Malgré le fait que les requêtes les plus intéressantes soient les plus concurrentielles, il ne faut pas hésiter à essayer de se positionner dessus dès le début car du coup il faut généralement beaucoup de temps à un nouveau site pour ranker sur ce genre de requêtes.

Le problème c'est que pour un site relativement jeune c'est très compliqué et long de se positionner sur des grosses requêtes.

Par exemple empocher.net a été créé il y a un peu plus d'un an maintenant, et sa page d'accueil commence tout juste (depuis une ou deux semaines) à se positionner sur la première page des résultats : "Gagner de l'argent" et "Gagner de l'argent sur internet", qui sont des requêtes relativement convoitées.

Et mes positions ne sont pas encore très intéressantes (entre les résultats 6 et 10), la majeure partie des clics se font sur les résultats qui sont avant (en général on dit que les bonnes positions sur les grosses requêtes sont dans les trois premiers résultats). Ça me permet d'avoir un peu de trafic en plus, mais seulement des miettes.

Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres, il y a d'autres grosses requêtes sur lesquelles j'espère avoir une bonne position un jour.

Le problème c'est qu'attendre plus d'1 an ou 2 pour avoir vraiment du trafic de la part de Google ça fait un peu long, on a 10 fois le temps de se décourager et d'abandonner son site, ce qui est très courant d'ailleurs.

Alors en attendant, plutôt que de tenter de manipuler Google avec des méthodes à la mords-moi-le-nœud, on peut se tourner vers les mots clés de la longue traîne :

Augmenter son trafic avec la longue traîne

En gros, cela consiste à viser des expressions clés peut concurrentielles pour se hisser rapidement et facilement en haut des résultats de recherche.

Les (ou même la) premières positions sont très faciles à obtenir sur des petites expressions clés de la longue traîne :

Exemple d'expressions clés issues de la longue traîne

Dans la capture d'écran ci-dessus je vous montre des requêtes que j'ai ciblé avec certains de mes articles, et d'ailleurs mon blog c'est hissé très rapidement en première position sur chacune d'elles, sauf une où je suis deuxième on dirait.

Ce genre de requête m'a permis d'acquérir un peu de trafic naturel très rapidement. Alors, certes, des expressions clés comme celles-ci ne rapportent vraiment pas beaucoup de visiteurs, mais en revanche ce sont des visiteurs obtenus sans grande difficulté, très rapidement et qui sont également très ciblés (donc facile à convertir si on n'a quelque chose à promouvoir).

Tout ça pour dire que voila, selon l'ancienneté de votre site, et différents critères tels que son "autorité", sa taille, sa qualité, etc... et bien il peut être judicieux au début de viser des petites requêtes (mais pas que) pour avoir un peu de trafic très rapidement dès les premiers jours ou premières semaines. Certes ça n'apporte pas grand chose comparé aux grosses requêtes mais au moins ça permet aux jeunes sites d'avoir quelques visiteurs.

Par contre il faut bien entendu penser également à viser des grosses requêtes de temps en temps. Par ce que se constituer toute une audience rien qu'avec des petites requêtes c'est bien, ça donne de très bons résultats au niveau des conversions et de la rapidité, mais en revanche c'est vraiment hyper chronophage à mettre en place.

26- Bien doser et positionner ses mots clés


Pour bien référencer son site web, et ainsi augmenter son trafic naturel, il faut bien positionner ses mots clés correctement. Quand Google explore une page web il va prendre en condition deux éléments importants concernant les mots clés quel contient :

  1. Le nombre de fois où sont répétés les mots clés dans le contenu. Dans ce cas on parle de la densité brute des mots clés.
  2. Et ensuite il va également prendre en compte le positionnement des mots clés, dans ce cas on parle de densité pondérée.

Le positionnement des mots clés permet à Google de savoir en quelque sorte l'importance qu'on leur attribut. Si on place les mots clés à la fois dans la balise meta-title d'une page, dans son titre, dans sa description, dans son contenu ainsi que dans son URL, alors Google comprendra qu'on leur accorde une grande importance.

Certains emplacements, comme le titre principale d'une page par exemple, doivent "obligatoirement" contenir les mots clés principaux sur lesquels on souhaite se positionner.

À ça il faut penser également à répéter le mot clé assez fréquemment (densité brute) dans le contenu de la page. Ça peut paraître logique, et pourtant je reçois souvent des articles invités dont les mots clés présents dans les titres sont totalement absents au sein du contenu.

Évidemment il ne faut pas non plus tomber dans l'abus et essayer de prendre Google pour une truffe en répétant un milliard de fois les mots clés dans le contenu sans que cela soit nécessaire, ça peut fonctionner un temps mais bon sur la durée c'est vraiment pas top.

27- Créer un blog pour attirer du trafic sur son site


Alors du coup ce paragraphe ne concerne pas les blogueurs mais plutôt les personnes qui ont des boutiques en ligne ou autres types de sites qui ne proposent pas forcément de contenus textuels.

Avoir un blog sur son site est une excellente solution pour obtenir davantage de trafic tout simplement par ce que ça permet, entre-autres, de se positionner sur des requêtes sur lesquelles on ne peut pas se positionner avec des fiches produits, la page d'accueil, une catégorie, ou autres...

En plus de ça, un blog mis à jour régulièrement peut considérablement aider à faire grimper une page d'accueil dans les résultats de recherche. C'est, je pense, ce qui se passe actuellement pour empocher.net.

Car comme je vous l'ai dis plus haut, la page d'accueil d'empocher.net est en train de grappiller des places petit à petit sur des requêtes importantes (telles que gagner de l'argent et gagner de l'argent sur internet), et la page d'accueil d'empocher.net n'est pas très optimisée pour ranker sur ce genre de requêtes, et son netlinking (j'y reviendrai) n'est pas bon du tout, donc je pense que ça vient du fait que je répète énormément les mots clés concernés dans les articles et donc Google doit être comprendre que je suis en train de développer de plus en plus le sujet concerné, alors il fait monter la page d'accueil dans les résultats.

28- Voir les pages concurrentes comme des points de repère


Dans le point numéro 24 je vous disais que voir ses concurrents comme des alliés potentiels pouvait être une bonne solution pour augmenter son trafic depuis des sites référents...

Mais en ce qui concerne le trafic naturel il peut être encore plus intéressant de voir les pages des sites concurrents comme de simples points de repère, en particulier les articles de blog.

Lorsqu'on a une idée d'article sur un sujet qui est abordé assez souvent, il faut regarder ce qu'ont fait les autres blogueurs sur ce même sujet. Il faut regarder les articles des concurrents et se dire : "Je ne peux pas faire un article moins complet que ça".

Il faut s'investir plus que les autres et tenter de faire un article qui fournit de meilleurs réponses, ou plus de réponses, aux internautes. Ce n'est pas toujours facile, mais rien que le fait d'essayer c'est déjà pas mal.

Évidemment ça ne suffit pas toujours, d'autres critères rentrent en jeu, mais c'est déjà une très bonne base.

Alors après je ne dis pas qu'il faut obligatoirement rédiger des articles de 15 000 mots comme celui que je suis en train de vous pondre (d'ailleurs Google va peut-être trouvé ça trop long), mais il faut essayer de creuser vraiment les sujets que l'on aborde et pas seulement les effleurer comme le font les grands sites d'informations (certes, eux ça leur suffit pour grimper sur des grosses requêtes, mais c'est par ce qu'ils ont une forte autorité aux yeux de GG).

D'après certaines études, dont j'ai la flemme d'aller chercher la source, les articles de blog les mieux positionnés dans les résultats de recherche font en moyenne dans les 2500 mots plus ou moins. Ça c'est juste à titre informatif, ça ne veut pas dire qu'il faut rédiger que des articles de 2500 mots, pour moi tout dépend du sujet abordé, mais ça montre en quelque sorte que rédiger des articles de 500 mots ça ne fonctionne plus pour de nombreux sujets, ce n'est pas assez gros pour être véritablement complet.

29- Obtenir des liens pour gratter des places


Bon... en vérité je dois vous avouer que le contenu de votre site, de vos articles, n'est pas si important que ça... car Google accorde avant tout une importance démesurée aux liens.

Ce qui visiblement rend Google relativement facile à manipuler et... oui! Voila! C'est ça, vous avez compris. C'est bel et bien pour cette raison que votre site super-complet, que vous trouvez super-bien-foutu, auquel vous avez consacré super-plein-de-temps et dont vous êtes tellement super-fier... se fait fumer dans les résultats de recherche par des super-daubes qui utilisent tout un tas de techniques de netlinking pour manipuler ce pauvre GG.

Merci qui ?
Alors c'est une raison de plus pour ne pas négliger les sources de trafic du canal Referral. Personnellement je n'essaye pas plus que ça d'obtenir des liens entrant (des backlinks), si mon blog en reçoit tant mieux, sinon tampi... car je pense que les sites devraient être positionnés en fonction de leur contenu et de leur qualité... pas en fonction des liens à la sauce SEO, donc j'ai pas envie de rentrer dans ce jeu.

Mais je vous recommande quand même de chercher à obtenir des liens vers votre site, c'est important. Sinon ça sera beaucoup plus difficile et plus long pour vous d'obtenir des bonnes positions dans Google.

Après, personnellement je suis contre le fait de faire du lien en masse juste pour obtenir du "jus" et faire croire à Google que beaucoup d'autres sites parlent de nous. Et puis de toute façon Google est de plus en plus exigent en ce qui concerne les liens entrants, donc faire n'importe quoi est le meilleur moyen de se faire sanctionner.

Je pense qu'il faut faire sa proprement. Quand on créé un lien, ou qu'on incite quelqu'un à nous faire un lien, il faut s'assurer que ce lien apporte un minimum de trafic (exemple : article invité, annuaire à thématique, comparateurs de qualité, commentaires justifiés et pertinents, etc...), qu'il est une réelle utilité et qu'il ne soit pas seulement créé pour apporter du jus (exemple : référencement dans des gros annuaires généralistes, spam de commentaires, échange de liens dans des pieds de page ou des blogrolls de 2 kilomètre, etc...). Même si les liens que l'on crée ne nous apportent pas de trafic il faut au moins s'assurer qu'ils ont du "sens", qu'ils ont été créés pour but d'informer les internautes.

Le mieux c'est de recevoir des liens de manière totalement naturelle. Ce sont les liens que Google préfère (en thérorie...). En essayant tant bien que mal de développer un site / blog de qualité. Moi c'est ce que j'essaye de faire, mais bon c'est beaucoup plus facile à dire qu'a faire.

On peut également, comme je le disais plus haut dans cet article, entretenir quelques relations amicales avec d'autres administrateurs de site web, ou tout simplement faire en sorte qu'ils nous remarquent. On peut ainsi obtenir des vrais-faux-liens naturels.

Et les signaux sociaux dans tout ça ?


Pour améliorer le référencement de son site web, et ainsi obtenir plus de trafic, on pourrait se dire que développer sa présence sur les réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter pour obtenir des signaux sociaux (partages de liens, commentaires, likes, etc...) pourraient nous aider à ranker plus facilement dans les résultats de recherche.

En France, une bonne partie des experts SEO disent que les signaux sociaux n'aident pas du tout de manière directe, ou alors très très peu, à gagner des places sur Google.

Moi je ne sais pas trop quoi en penser... je pense que ça peut aider plus qu'on le croit, mais je ne suis pas un expert en référencement donc mon avis sur le sujet compte peu. Au pire si les réseaux sociaux n'aident effectivement pas de manière directe, et bien ça fait toujours des potentielles sources de trafic supplémentaire.

30- Viser la plus grosse requête avec sa page d'accueil


Généralement, la page d'un site web la plus importante aux yeux de Google (en théorie hein), celle qui a dans la majeure partie des cas le plus de poids à ses yeux, c'est la page d'accueil.

C'est normalement cette page qui reçoit le plus de liens entrants. C'est également normalement cette page qui est la plus soignée, la plus travaillée (en théorie encore une fois).

Alors il peut être judicieux de viser la plus grosse requête de sa thématique avec sa page d'accueil, car c'est la page avec laquelle on a plus de chance de ranker comme il se doit.

Il existe plusieurs astuces, plusieurs solutions, pour faciliter grandement l’ascension d'une page d'accueil dans les SERP (pages de résultats de recherche) :

  • Faire la promotion de son site (donc liens et signaux sociaux principalement). Très efficace.
  • Inclure un mot clé dans son nom de domaine. Ça c'est très efficace également, à condition de ne pas appeler son site "gagnerdelargentsurinternet.com", par ce que Google à grandement diminué (pénalisé?) l'importance de ce genre de filouterie... il est préférable par exemple d’opter pour "abcargent.com" ( ;) ). Cette pratique à trois avantages :
    • Elle permet donc d'intégrer un mot clé très important dans le ndd (rappelez-vous, la densité pondérée).
    • Elle permet d'intégrer ce même mot clé dans le titre principal du site web (densité pondérée encore).
    • Et enfin, et j'ai envie de dire surtout, elle permet de faire en sorte qu'une large partie des liens entrants, soient placés dans des ancres optimisées (des mots clés importants) de façon naturelle.
  • Optimiser la balise title, par la j'entends mots/expressions clés mais aussi CTR (taux de clics par rapport aux nombre d'impression). Mais ça, il faut le faire le plus souvent possible. J'y reviendrai plus en détails vers la fin de cet article.
  • Cibler une requête cohérente pour pousser naturellement sa page d'accueil avec les autres pages du site. Ça en revient à ce que je disais plus haut dans le paragraphe où je recommandai de créer un blog. C'est ce que j'ai fais (sans y croire) avec empocher.net, et actuellement c'est en train de payer. J'ai visé entre-autres la requête "gagner de l'argent sur internet" avec ma page d'accueil, via la balise description principalement (et pas grand chose d'autres à vrai dire), et comme c'est une phrase que j'utilise très régulièrement (et logiquement par ce que c'est le thème principal) dans mes articles et bien il semblerait que Google ai décidé de me hisser progressivement sur cette requête qui est relativement concurrentielle.
  • Optimiser le ratio Texte/Codes. Ce n'est pas facile de bien référencer une page qui ne contient que des liens et des images (comme par exemple la page d'accueil d'empocher.net). Alors certains blogueurs - ceux qui ont un blog de niche, donc dédié à un sujet en particulier - décident d'opter pour une page d'accueil principalement textuelle (moi j'appel ça : casser sa page d'accueil). Ça aide clairement à prendre quelques positions sur des grosses requêtes, et sur des requêtes de la longue traîne, en revanche cela peut impacter l'expérience utilisateur au niveau de l'apparence et de l'ergonomie.

Je pourrais continuer comme ça encore pas mal de temps, mais je pense avoir cité les solutions qui ont clairement un impact puissant sur le positionnement d'une page d'accueil dans les résultats de recherche, et donc sur le trafic qui en ressort.

À ça on pourra ajouter également qu'il faut...

31- Un site bien foutu


Pur augmenter son trafic organic, pour améliorer son référencement naturel, il ne faut pas négliger l'apparence et l'ergonomie d'un site web.

En ce qui concerne l'apparence d'un site web, je ne sais pas si Google soit en mesure de dire si un site est joli ou non, si j'en parle c'est par ce que je sais que Google prend en compte le comportement des visiteurs. Et, forcément, si votre site est repoussant le comportement des internautes ne jouera probablement pas en votre faveur.

Mais il faut également penser à l'ergonomie de son site web, par là j'entends le coté "pratique" en quelque sorte. Certains sites sont particulièrement bien faits visuellement, ils sont très jolis, mais parfois il n'est vraiment pas pratique de naviguer dessus et là aussi le comportement des visiteurs est impacté.

Certains critères liés au design d'un sites web jouent un rôle important dans le référencement, tels que :

- L'adaptation du design aux différentes résolutions.


Le fait d'avoir un site web avec un design responsive, prend de plus en plus d'importance aux yeux de Google. D'ailleurs on peut voir désormais dans les résultats de recherche obtenus avec un smartphone que Google signal aux internautes si un site est adapté, ou non, aux mobiles :

Mention "site mobile" dans les résultats de recherche de Google
      
Cela montre bien que Google accorde une certaine importance (à quel point, ça je ne sais pas) au fait qu'un site soit adapté ou non aux appareils mobiles.


- Le temps de chargement.

Ça aussi Google y accorde une certaine importance. Pour se faire une idée du temps de chargement de notre site web on peut utiliser l'outil de Google : PageSpeed Insights.

Quand on analyse notre site avec cet outil, Google nous donne une note sur 100 concernant la vitesse de chargement mobile et une note sur 100 également concernant la vitesse de chargement sur ordi :

Mon site vu par Google Pagespeed Insights
Mon site vu par Google Pagespeed Insights Mobile...

En plus de la note, Google nous indique également les différents points que l'on "peut" (c'est pas si simple que ça vous verrez) améliorer.

Et enfin, l'outil nous donne également une note concernant l'expérience utilisateur sur mobile, en général on obtient une note très élevée si on a un design responsive.

- Le nombre de publicités, ainsi que leurs emplacements.

Ça c'est tout à fait normal que ce soit un critère relativement important aux de GG.

Il ne faut pas faire subir aux internautes ce que l'on aime pas subir soi-même, et en plus c'est mauvais pour le business, car plus certains sites continueront d'abuser de la publicité plus ça donne aux internautes une bonne excuse pour abuser du service adblock (bon après je dis ça pour ceux qui comptent principalement sur leurs emplacement publicitaire, moi je m'en fiche j'utilise le marketing de contenu :p).

- La navigation.

La navigation au sein d'un site web joue également un rôle très important dans le comportement de ses visiteurs, et donc indirectement dans son référencement naturel. Le mieux reste de se mettre à la place de ses visiteurs, et de se demander : "comment est-ce que je pourrais faciliter ma navigation sur ce site ?".

Il faut faire de son mieux pour que les visiteurs restent un maximum de temps et visite un maximum de pages sur son site (encore plus si ce site est un blog).

Pour ça on peut mettre en place des trucs tout bête comme par exemple :

  • Un menu horizontal, qui contient ni trop de liens, ni pas assez.
  • Une pagination simplifiée, les paginations à base de liens : "Articles plus anciens", comme on voit souvent sur les blogs WordPress, ne sont vraiment pas pratiques du tout pour retrouver un article qui nous a plu. La pagination numérotée est pour moi beaucoup plus simple.
  • Un moteur de recherche interne.
  • À la fin des articles on peut faire des appels à l'action, du style : "Si cet article vous a plu et bien celui-ci pourrait également vous plaire : nomdelarticle"
  • Un gadget "Articles similaires" à la fin des articles.
  • Et on peut tout simplement exploiter la sidebar et le footer de son site web avec un menu vertical par exemple, ou un classement des articles les plus vus sur un blog, etc etc...

Certains référenceurs recommandent que l'ensemble des pages d'un site web soit accessible en trois clics (voir la règle des trois clics, sur wikipédia). Cela serait soi-disant bénéfique pour le référencement naturel.

Et ça serait logique d'un certain point de vue, car si on rend soi-même difficile l'accès à certaines pages de son site et bien Google peut penser qu'on y accorde peu d'intérêt, alors pourquoi lui le ferait ? Une autre raison à ça serait surtout la bonne répartition du "poids" (aux yeux de Google) entre les pages. D'autres diront également, et là aussi cela semble logique, que ça facilite l'exploration des robots d'indexation.

Mais bon, pour moi la raison principale d'utiliser la règle des trois clics serait tout simplement pour les visiteurs, pour leur faciliter la tâche.

Mais attention, selon la taille d'un site web, en particulier en ce qui concerne les blogs bien remplis et les grosses boutiques en ligne, ce n'est pas forcément une bonne idée de mettre des dizaines de liens partout juste pour faire en sorte que chaque article soit accessible en trois clics. 

Par ce que ça peut créer un grand n'importe quoi, après le navigation peut devenir un véritable parcours du combattant et les visiteurs peuvent ne plus savoir par où ils sont rentrés, où ils sont, et où ils veulent aller, en gros ils sont perdus.

C'est peut-être pour ce critère (la règle des trois clics donc) que je vois régulièrement des blogueurs abuser des libellés (tags, étiquettes, mots-clés, etc...) :

     
Pour moi ce n'est pas du tout une bonne pratique. Moi-même je trouve qu'a la fin de mes articles j'affiche parfois plus de libellés que nécessaire, proportionnellement à la taille d'empocher.net. Mais certains blogueurs ont encore moins d'article que mon blog et à la fin de leurs articles ont trouve 10, 20, 30 libellés, ce qui créé généralement autant de pages inutiles, ça ne sert strictement à rien pour le lecteur. 

Alors oui, ça rajoute des mots clés dans un article, oui ça peut permettre à Google d'accéder à tous les articles d'un en 3 clics, mais personnellement je vois ça comme du spam, et j'imagine que Google tient le même raisonnement. Et de plus ça créé un nombre hallucinant de pages peu pertinentes, et ça ça peut pénaliser le référencement de l'ensemble d'un site web.

Si vous êtes dans ce cas là (donc que vous avez abusé des libellés), à moins que cette pratique vous a été favorable au niveau du référencement de votre blog (chose dont je doute fortement), je vous recommande de faire un petit coup de nettoyage, mais bon ce n'est que mon avis.

32-  Les bases pour bien créer et référencer son contenu


Je reviens un peu sur la création du contenu de votre site web, la création de ses pages. Tout à l'heure je vous ai dis que pour améliorer le référencement d'un site web (en particulier d'un blog), et donc augmenter son trafic naturel, il fallait déjà rédiger des articles complets, des articles qui fournissent plus de réponses et/ou de meilleurs réponses que ceux des autres blogueurs.

Mais le fait de rédiger un article complet ne suffit pas pour bien se positionner dans Google.

Personnellement je recommande d'essayer tant bien que mal de donner un peu de forme aux articles.

Par là j'entends qu'il faut exploiter pleinement les différentes options de son éditeur de texte. C'est à dire : utiliser la mise en gras, utiliser la mise en italique, insérer des liens aussi bien internes que sortants, utiliser des blocs de citations, utiliser des listes à puces et numérotées, placer des titres, etc etc...

À ça il est également intéressant d'ajouter des images dans ses articles. De préférence des images pertinentes, qui viennent réellement compléter l'information, et pas seulement des images décoratives.

Pour chaque image il faut essayer de rédiger une description appropriée.

On peut également insérer des vidéos.

Ensuite il faut évidemment compléter la description (meta description) de ses articles, en y incluant de préférence des mots clés importants et en essayant tant bien que mal de résumer le texte en quelques mots (160 caractères maximum d'après mes souvenirs).

Pour les utilisateurs de WordPress, je vous recommande d'installer le plugin Yoast SEO sur votre site, il vous permettra d'optimiser plus facilement votre référencement. Ses fonctionnalités sont très nombreuses donc n'hésitez pas à lire quelques guides à son sujet (comme celui-ci par exemple).

Pour les utilisateurs de Blogger, il vous faudra aller dans "Paramètres" puis dans "Préférences de recherche" puis activer la balises meta description, ensuite vous verrez apparaitre un champ "description" à droite de votre éditeur de texte (quand vous rédigez un article donc), ce qui vous permettra d'y rédiger une description pour les moteurs de recherche.

Enfin, il faut aussi que les titres présents dans les articles soient placés dans un bon ordre. Il faut leur donner une ordre d'importance grâce aux balises H1, H2, H3, H4... :

Exemple de titres correctement ordonnés : H1, H2, H3...
Exemple de titres ordonnés correctement

Chaque page doit contenir un seul et unique H1. De préférence, ce H1 doit être le titre principal de la page, sur certains blogs le H1 est le titre du blog mais personnellement je ne recommande pas de faire ça.

Sur l'exemple ci-dessus j'ai mis plusieurs H2, ce sont donc les titres "secondaires", ceux-là on peut en mettre en plusieurs dans un article il n'y a pas de soucis, et pareil pour les H3, les H4, etc... du moment que ce soit dans un ordre logique.

33- Mettre à jour les anciennes pages


Certaines pages peuvent perdre de leur pertinence au fil du temps (ou même jamais en obtenir) aux yeux de Google. Elles peuvent contenir des informations qui ne sont plus au goût du jour, ou même elles peuvent avoir dépassées dans Google par des pages plus complètes, plus riches en ijnformations, plus pertinentes.

Pour cette raison il faut penser régulièrement à remonter soi-même l'historique de son blog et mettre à jour d'anciens contenus pour leur donner un petit coup de jeune pour le donner une seconde vie, ou simplement une seconde chance.

34- Encourager / Faire en sorte que les lecteurs commentent vos articles


Les commentaires d'une page web peuvent avoir un impact non-négligeable sur son référencement et donc pour obtenir du trafic supplémentaire. Et ce pour trois raisons :

  1. Les commentaires d'une page montrent à Google que les visiteurs accordent un certain intérêt à cette même page.
  2. Les commentaires peuvent venir compléter le contenu, l'information, d'une page. Il n'est pas rare de voir des pages dont les commentaires augmentent clairement la densité brute de mots clés par exemple.
  3. Les commentaires peuvent aider à se positionner sur des requêtes de la longue traîne en contenant des mots que l'on a pas forcément inclue dans l'article ou la page concernée.

Il peut donc être judicieux d'autoriser les lecteurs à commenter les pages d'un site web (tout les sites ne l'autorisent pas forcément, soit à cause des spammeurs, soit à cause de la nature du contenu).

On peut aussi inciter les visiteurs à commenter un article, en faisant un appel à l'action à la fin de celui-ci par exemple.

Certains types de contenus vont attirer naturellement de nombreux commentaires, c'est le cas par exemple des tutoriels utiles et bien construis :

Les tutoriels attirent les commentaires
134 commentaires pour deux tutos, plutôt efficace

Et en plus c'est le genre de contenu dont on est sur qu'il rend vraiment service aux lecteurs.

35- Laisser mijoter, mais sans rester inactif


Je suis très souvent en contact avec de nouveaux blogueurs, qui se lancent dans l'aventure et qui essayent d'obtenir du trafic de la part de Google... et bien souvent ils sont très inquiets à ce sujet là.

Et oui ils s'inquiètent car malgré tous leurs efforts, Google ne leur envoi pas de trafic, ou que quelques visiteurs par ci par là.

Mais c'est normal.

Le référencement naturel demande beaucoup de patience, surtout pour les jeunes sites qui n'ont pas encore acquis suffisamment de "poids" aux yeux de GG :

Trafic naturel de l'annuaire d'empocher.net au bout de 3 mois

Ci-dessus vous pouvez voir par exemple le trafic de l'annuaire d'empocher.net, au bout de trois mois environ. Ce trafic est faible, la dernière semaine Google n'a envoyé que 102 visiteurs sur l'annuaire.

Et pourtant quand j'ai mis l'annuaire en ligne le 22 Mai, celui-ci comptait déjà au moins 60 pages de contenus.

En général on dit qu'un site commence à faire vraiment sa place dans Google au bout de 6 mois.

Mais en réalité ça dépend des sites et du travail qu'il y a derrière.

Si votre site/blog est dans le même cas que l'annuaire d'empocher.net, c'est à dire qu'il reçoit très peu de trafic de la part de GG, il ne faut surtout pas s'inquiéter.

Car si votre contenu est pertinent et que vous connaissez et respectez les fondamentaux du SEO (référencement naturel pour faire court) et bien votre site finira par faire sa place dans Google et obtiendra du trafic naturel.

Et oui, il faut tout simplement laisser mijoter. Un article peut mettre 3 mois, 6 mois, 1 an... avant de se positionner en première position sur une requête plus ou moins concurrentielle (d'où l'intérêt de la longue traîne dont je vous parlais plus haut).

En attendant il ne faut pas abandonner, ou attendre que ça se passe, il faut continuer de développer son site comme si de rien n'était, pour vos visiteurs donc, et pourquoi pas se tourner vers d'autres sources de trafic en attendant que Google se réveil. :)

Pour aller encore plus loin...


Je ne suis pas un expert en SEO. Je suis seulement blogueur. Dans cette partie dédiée à l'obtention de trafic grâce au référencement naturel, je vous ai expliqué avec mes mots une partie, les fondamentaux si on peut dire, de l'optimisation du référencement naturel.

Mais je ne vous ai pas tout dis, car Google se base sur des centaines de critères différents pour classer les sites web dans ses résultats de recherche, donc déjà que l'article est grand... ça aurait été dur de parler de tout.

D'ailleurs je ne connais pas tout au sujet de SEO. En revanche j'essaye de me former encore et toujours à ce sujet là.

Alors non, pour me former je n'achète pas des formations miracles, ni des ebooks douteux. Non, pour me former je lis des blogs et aussi des livres.

Et donc c'est là que je voulais en venir, si vous souhaitez en savoir davantage beaucoup beaucoup plus au sujet du SEO je vous recommande ce livre : Réussir son référencement web : Stratégies et techniques SEO. (édition 2016-2017 hein, pas 2015, ni 2014, etc... faut pas se tromper par ce qu'il y a plusieurs éditions de proposées sur Amazon)

C'est un livre que je lis actuellement, son auteur est un expert dans le domaine du SEO et je dois vous avouer que moi-même je découvre vraiment énormément de trucs grâce à ce bouquin, et pourtant je croyais avoir déjà bien appris ma leçon... mais visiblement il me reste pas mal de chemin à parcourir car quand je lis ce qui est écrit dans ce livre j'ai l'impression de tout juste découvrir le sujet. Ce livre est un peu cher cependant, 35 euros au format broché, environ 10 euros de moins au format numérique, mais par contre c'est un beau bébé de plus de 650 pages.

Augmenter toutes les sources de trafic de son site / blog

Augmenter toutes les sources de trafic de son site / blog

Dans cette partie de l'article je vais vous présenter quelques solutions qui permettent d'augmenter le trafic de son site de manière globale. C'est à dire que se sont des idées qui peuvent permettre d'augmenter toutes les sources de trafic, tous les canaux sur Google Analytics, à la fois.

36- Créer des infographies


Une infographie bien foutue peut rapporter beaucoup de trafic et par tous les canaux à la fois.

Si vous avez un blog, et que vous y publier une bonne infographie (en oubliant pas de rajouter du texte en dessous pour le référencement naturel), les retomber en terme de trafic peuvent être énormes.

Car une bonne infographie peut être partagée de nombreuses fois sur les réseaux sociaux, et elle peut également être partagée par d'autres blogs qui n'oublieront évidemment pas (sinon il faut les contacter) de faire un lien vers le site source (donc le votre), ce qui peut améliorer le référencement naturel et apporter plus de trafic referral.

37- Publier des vidéos sur YouTube


Faire des vidéos et les envoyer sur YouTube ça peut également être le bon plan si on fait ça proprement. Moi personnellement j'hésite à me lancer sur YouTube depuis pas mal de temps maintenant par ce que il y a beaucoup d'éléments très intéressants :

  • On peut attirer du trafic sur son site depuis YouTube. En collant un lien dans la description et en mentionnant clairement l'adresse de son site au cours des vidéos.
  • Pour ceux qui sont intéressés par le netlinking, je pense que les liens que l'on fait sur cette plateforme peuvent aider au référencement naturel même si ils sont en nofollow.
  • De la même manière que les réseaux sociaux classiques, YouTube peut être un bon outil pour développer la communauté autour d'un site web ou d'une marque, vu qu'on peut s'abonner aux chaines.
  • On peut gagner de l'argent grâce à YouTube, grâce au partage des revenus publicitaires de la plateforme.
  • On peut gagner encore plus d'argent grâce à l'affiliation ou en faisant la promotion de ces produits. Il n'y a rien de mieux que la vidéo pour le taux de conversion.
  • Selon le thème des vidéos on peut encore une fois gagner de l'argent via le placement de produit.

Que du bénèf.

38- Profiter d'un buzz ou d'un événement (dans la limite du raisonnable...)


Rédiger un article sur un sujet qui fait le buzz est également une bonne façon d’amener du trafic de toutes parts sur son blog.

C'est d'ailleurs ce qu'a fait mon ami Anthony du blog Application Rémunératrice, quand la fameuse application "Pokémon Go" est sortie en France il a publié un article intitulé : "comment avoir des poképièces gratuitement et légalement?". Et ça lui a permis de passer de 300-400 à 700-1300 visiteurs par jour. En plus j'ai vu qu'il a monétisé l'article, là du coup c'est encore plus le bon plan.

C'est également ce que j'avais fais pour lancer empocher.net, j'avais rédigé un article pour dénoncer une arnaque à la mode en ce temps là (un article au sujet profits25), et dès le début ça m'avait permis d'obtenir du trafic très rapidement (pas beaucoup non plus, mais de quoi bien démarrer).

Alors quand vous voyez qu'il y'a un sujet qui fait le buzz, n'hésitez pas à en tirer profit et à rédiger un article sur le sujet.

Bien entendu... je ne vous recommande pas non plus de profiter de n'importe quoi comme tous ces sites de buzz / d'informations (je sais même plus si il y a une différence entre les deux) qui se frottent les mains à chaque fois qu'il y a un attentat et qui publient 10, 20, 30... articles pour se faire un maximum de pognon.

39- Proposer un programme d'affiliation


Si vous avez des produits / services à vendre, proposer un programme d'affiliation peut être une très très bonne solution pour augmenter le trafic et pour obtenir des liens de toutes part (après faut voir la qualité des liens aussi).

40- La meilleure solution pour augmenter son trafic se trouve dans les titres.


Il faut des titres qui attirent les clics. Et oui ce n'est pas pour rien que cet article s'appel : 40 idées pour augmenter le trafic de son site. Je sais que ça va attirer des clics, que ce soit dans les résultats de recherche ou sur les réseaux sociaux.

C'est pour ça également que j'ai fais d'autres articles du style : 100 idées pour arrondir ses fins de mois. Imaginez un internaute dans les résultats de recherche de la requête "arrondir ses fins de mois", il va voir tel article avec un titre du style "comment arrondir ses fins de mois?", un autre avec un titre "10 idées pour arrondir ses fins de mois", un autre avec un titre du style "est-il possible d'arrondir ses fins de mois sur internet?" etc etc... et à coté de ça il va voir mon article, mon titre, avec le "100 idées" dedans, sur quel résultat pensez-vous qu'il va cliquer ? :D

Et c'est valable également au sein du blog et sur les réseaux sociaux, les gens intéressés par le sujet vont cliquer dessus.

Les chiffres sont très efficaces pour faire des titres à clics, mais il y a également des mots qui font cliquer, comme par exemple : meilleur, infaillible, incroyable, unique, etc...

On peut également faire des titres un peu provocateurs sur les bords pour attirer plus de clics, et donc plus de trafic.

Après évidemment, il faut que le contenu suive derrière. Si j'avais résumé les 40 idées présentes dans cet article en 40 phrases, vous auriez été déçus à coup sûr donc vous faire cliquer n'aurait servi à rien. Donc j'ai essayé tant bien que mal de faire un article complet derrière, certains d'entre-vous seront peut-être déçus quand même de cet article, mais pas tous.


Conclusion

Conclusion

N'oubliez pas que 4000 x 0 = 0


Là je m'adresse principalement aux blogueurs, car c'est un problème que je vois souvent.

Vouloir augmenter son trafic c'est bien, si il n'y a pas de trafic il n'y a pas d'argent qui rentre. Néanmoins je vois souvent des blogueurs obnubiler par le trafic de leur... blog. Et parfois ils en oublient la monétisation. Le trafic d'un blog est important je ne dis pas le contraire, mais si vous êtes blogueur et que vous recevez déjà 100, 200, 300... visiteurs par jour et que vous ne gagnez toujours pas d'argent et bien il serait préférable de travailler la monétisation de votre blog.

Ça ne sert à rien d'avoir des milliers de visiteurs qui ne rapportent rien.

Le mot de la fin...


Mmmh... premièrement, chapeau. Si vous avez lu cet article du début jusqu'ici c'est balèze car c'est vrai qu'il est anormalement long... et j'en suis plutôt fier. Moi-même pour être franc avec vous... j'ai vraiment trop la flemme de le relire pour corriger les fautes. :p

Au début je voulais juste rédiger un article de 5 ou à la rigueur 10 000 mots, puis finalement plus j'écrivais et plus j'avais de choses à vous dire donc au final cet article fait dans les 17 ou 18 000 mots... je me demande comment Google va le prendre quand je vais lui envoyer dans sa face.

J'ai peut-être transformé cet article en un article un peu fourre-tout, mais bon je pense qu'il contient quand même quelques infos bonnes à prendre pour augmenter son trafic et de toute façon vu le sujet j'aurais du me douter que ça finirai comme ça.

Si cet article à pu vous aider, si vous l'avez apprécié, n'hésitez pas à me filer un petit coup de pouce en retour en effectuant l'une des actions suivantes :

  • Partager cet article sur les réseaux sociaux.
  • Déposer un commentaire.
  • Vous abonnez à la newsletter du blog.
  • Ou tout simplement retourner sur la page d'accueil pour voir si empocher.net à d'autres articles qui pourraient vous intéresser :D.

Tristan

J'ai 24 ans, je suis blogueur professionnel, je m'intéresse à tout ce qui peut me faire gagner de l'argent et je partage mes découvertes ici, sur empocher.net. N'hésitez pas à me contacter si vous avez des questions. :)

Abonnez-vous à la newsletter pour recevoir les prochains articles par email (un email contenant un lien de confirmation vous sera envoyé, nécessaire pour lutter contre le spam):

2 commentaires to ''40 idées pour augmenter le trafic de son site"

ADD COMMENT
  1. Bonjour,

    Je souhaitais simplement vous faire savoir que vous apparaissez aujourd'hui dans mon article, Les Meilleurs Articles sur le Marketing Internet du Mois d’Août 2016‏.

    Si vous désirez le consulter, vous pouvez le trouver en cliquant sur ce lien :

    http://www.tomlangdon.fr/meilleurs-articles-aout-2016

    Vous êtes le lien n°7.

    N’hésitez pas à me donner votre avis sur celui-ci ! Et si vous pensez que mon article est de qualité et qu’il pourrait aider vos lecteurs, n’hésitez pas à le mentionner ;)

    Bonne journée,

    Tom

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Tom,

      Super merci beaucoup pour ce partage ça fait plaisir ! :)

      Supprimer

Un avis? Une question? Une suggestion? Autre chose? N'hésitez pas à déposer votre commentaire!

    Fonctionnalités pour les commentaires:
  • Utiliser une émoticone: Voir le code des émoticones
  • Vous pouvez personnaliser votre commentaire avec du langage HTML.
  • Pour ajouter une image, utiliser ce code: [img]URL-de-votre-image[/img]
  • Pour ajouter une vidéo YouTube, déposer juste son lien. Exemple: http://www.youtube.com/watch?v=0x_gnfpL3RM